présentation synthètique de la langue vietnamienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

présentation synthètique de la langue vietnamienne

Message par Florence le 08/05/10, 09:55 pm

une langue alphabétique, monosyllabique et polytonale

L'écriture du vietnamien d'aujourd'hui a été inventée en 1623 par le jésuite français Alexandre de Rhodes.
Le vietnamien a :

* 12 voyelles : a, ă, â, e, ê, i, o, ô, ơ, u, ư, y
* 17 consonnes : b, c, d, d, g, h, k, l, m, n, p, q, r, s, t, v, x
* 11 lettres composées : ch, gh, gi, kh, ng, ngh, nh, ph, qu, th, tr
* Des lettres absentes du français : ă, â, ê, ô, ơ, ư, đ, ch, gh, gi, kh, ng, ngh, nh, ph, th, tr

Une langue monosyllabique est une langue où les mots sont réduits à des racines. Et si les mots n’ont qu’une syllabe ..inutile de dire qu'il n'existe pas d'équivalent vietnamien pour la longueur de notre interminable "anticonstitutionnellement" !!
En Vietnamien les mots se juxtaposent pour constituer des phrases sans subir aucune modification ce qui implique pas de genre, pas de conjugaison (cheers ) mis à part à l'aide de quelques mots placés avant le verbe pour exprimer le passé (đã), et le futur (sẽ)

Une des difficultés majeures pour les étrangers apprenant le vietnamien est le système des tons.
Le vietnamien comporte six tons, qui sont notés dans l'écriture par un ensemble de symboles se plaçant au dessus ou en dessous de la voyelle centrale de la syllabe.
les Tons et leurs marques écrites
ngang pas de marque écrite
huyền accent grave sur la voyelle
sác accent aigu sur la voyelle
nng point sous la voyelle
ngã tilde sur la voyelle
hi point d'interrogation sur la voyelle

Il y a les 3 tons hauts:

- Ton ngang : pas de marque écrite, ton égal (c’est- à- dire absence de mélodie) ; imaginez-vous en train d’accorder un violon sur le LA
- Ton sắc : accent aigu sur la voyelle, la tonalité monte vers le haut, comme pour une phrase interrogative.
- Ton ngã : tilde sur la voyelle. C’est un ton cassé au milieu qui descend puis monte.

Et les trois tons bas:

- Ton huyền : accent grave sur la voyelle, il faut descendre le ton de la voix, comme pour un énoncé négatif ; Ce ton est long comme un point d’orgue.
- Ton hỏi : point d’interrogation sur la voyelle, descend puis monte ; Celui-ci est sans doute le plus dur.
- Ton nặng : point sous la voyelle, le son émis descend, puis vient s’étrangler dans la gorge, comme si vous receviez un coup avec le tranchant de la main sur votre glotte.


cyclops bien évidemment (ce serait trop simple sinon !) le ton employé change le sens du mot exemples
pour s'entrainer à prononcer

La grammaire vietnamienne est assez simple.

Les structures se présentent généralement sous la forme : Sujet + Verbe + Complément.
Comme indiqué plus haut n'y a pas d'articles, aucun changement aux noms et aux adjectifs en passant du singulier au pluriel et pas de conjugaison des verbes (il suffit de rajouter un mot pour indiquer qu'un verbe est au passé, par exemple). Par contre , il existe des classificateurs qui identifient la catégorie des noms qu'ils déterminent (voir le post sur les animaux)

De plus, il existe de nombreuses subtilités au niveau de la façon de s'adresser à un interlocuteur...
avatar
Florence

Messages : 163
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: présentation synthètique de la langue vietnamienne

Message par Catherine le 09/05/10, 07:21 am

Y 'a du boulot Shocked !!!
avatar
Catherine

Messages : 80
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 57
Localisation : Morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum